L'Enfer au sud de Caen

Après sa trilogie sur le repli allemand vers la Seine, Didier Lodieu retrace l’histoire de la 272. Infanterie Division avec le support de l’association de cette division. En effet, tous les vétérans ayant combattu en Normandie ont apporté leurs témoignages, documents et photographies dans les années 1990, avant que cette amicale soit dissoute. Après, il a fallu à l’auteur remettre toutes ces informations dans leur contexte historique en consultant également rapports et journaux de marche canadiens , anciens adversaires des ces soldats de la Wehrmacht.

Ce livre raconte la formation de cette nouvelle division à la fin 1943, créée à partir des survivants d’une autre division qui avait perdu 70% de ses membres en Russie. Son entraînement débute dans la région lyonnaise, puis se poursuit dans le Midi avant qu’elle ne soit appelée début juillet 1944 pour relever la 1. SS-Pz. Div., engagée au sud de Caen. Son transfert par voie de chemin de fer se montre meurtrier en raison des attaques aériennes. Par éléments séparés, les soldats allemands s'opposent à la troisième div can qui s’est emparée de Caen. Sans support d'armes lourdes, ils combattent courageusement, souvent au prix de lourds sacrifices. Lorsque leurs effectifs sont réunis pour la bataille de St André-sur-Orne, et autres communes de cette région du Calvados, le 2ème corps canadien franchit l’Orne sur le flanc est de la 272.I.D. Pris en tenailles, les fantassins de la 272. Inf.Div. sont sauvés in-extremis par des groupements blindés de la Waffen-SS et du Heer.

A travers l’horreur, ces adversaires apprennent à s’estimer malgré la guerre qui les oppose; pourtant c’est une guerre sans haine qu’il se livrent. Un livre important sur la bataille de Normandie.

Disponibilité : Peu d'articles en stock, dépêchez-vous de commander !

25,00€ TTC